Logo DEAL

OBSERVATOIRE DE L'HABITAT DE LA MARTINIQUE

Territoire observé

MARTINIQUE > L'offre sur le parc existant

Un parc de logements vacants important, une faible mobilité sur le parc social

Avec 33 064 logements vacants, la problématique de la vacance est importante sur le département martiniquais et renvoie à la question de la reconquête de ce parc pour répondre aux besoins croissants des ménages en matière de logement. Si une partie de ces logements peut nécessiter d’importants travaux pour une éventuelle remise sur le marché, ils peuvent aussi correspondre à une offre abordable pour répondre aux ménages aux revenus modestes.

Sur l’ensemble du parc, la mobilité (5.4%) est comparable à la moyenne nationale. Sur le parc social, la rotation (RPLS 2018) reste trop faible (5,8%) pour répondre à la forte demande exprimée (12 464  demandeurs enregistrés en 2018 selon le fichier du n° unique). De ce fait, la pression sur ce parc est extrêmement forte et pose la question des parcours résidentiels et de la capacité des ménages à quitter ce parc.
 

 

Cartographie

  • Part de logements vacants